Glossaire de la construction

Tous | A B C D E F G H I L M N O P Q R S T U V
Il existe 6 noms dans ce répertoire qui commencent par la lettre S.
SCI (SOCIÉTÉ CIVILE IMMOBILIÈRE)
Personne « morale » vouée à être propriétaire d’un bien immobilier. La SCI est composée d’associés recevant en contrepartie d’un « apport » une proportion de parts sociales de ladite société.

Simulation de financement
La simulation de financement est l’offre « commerciale » de l’établissement prêteur. C’est un document non contractuel détaillant les conditions du prêt (taux, durée, mensualité, taux d’assurance….).

SURFACE DE PLANCHER (SURFACE HORS ŒUVRE NETTE OU SHON)
Surface à utilité administrative correspondant à la surface totale des planchers de chaque niveau construit auquel on applique le calcul suivant : Déduction des combles et des sous-sols non aménageables, Déduction des toits-terrasses, Déduction des balcons, Déduction des loggias, Déduction des surfaces non closes situées au rez-de-chaussée et des garages. Réduction forfaitaire de 5% sur le total.

SURFACE HABITABLE
Surface d’un logement dédiée à l’habitation. Cette surface correspond « techniquement » à la surface totale des planchers à laquelle on a déduit les murs, les cloisons, les combles non aménagés, les balcons, les marches, les escaliers, les garages, les remises, les caves, les sous-sols, les parties de pièce d’une hauteur inférieure à 1.80 mètres, etc… Cette surface correspond souvent à la surface « chauffée » de la maison, déduction faite des escaliers et des parties de locaux dont la hauteur est inférieure à 1.80 mètres.

SURFACE HORS ŒUVRE BRUTE (SHOB)
Somme de la surface de tous les planchers d’une construction.

SYNDIC DE COPROPRIÉTÉ
Le syndic de copropriété représente les copropriétaires. Il est élu lors d’une assemblée générale des copropriétaires pour une durée variable. Le syndic à pour devoir de faire respecter les décisions des assemblées et l’application du règlement de copropriété afin d’assurer la gestion de l’immeuble. Le syndic est également le « trésorier », il finance donc les travaux éventuels de la copropriété. Il doit bien entendu être transparent sur sa gestion des fonds communs et donc, chaque année, expliquer la tenue des comptes en assemblée générale.